Work in Progress

15 avril 2010

INSCRIPTIONS ATELIERS

.

.

.

Afin de planifier la suite de cette grande épopée, nous avons décidé, comme vous le savez, d´'instaurer deux groupes de travail, un axé sur la question des cheminement et un autre orienté sur le thème des futurs ilôt dessiné par Nicolas Michelin.

Nous avons donc besoin d'organiser tout cela, ainsi je vous propose de télecharger le fichier excel ci dessous, et ensuite, soit de le remplir et de le renvoyer, soit d'inscrire en commentaire de cette note vos disponibilités et à quel groupe voulez-vous participer.

.

.

.

Voici le fichier : disponibilit__et_th_mes

.

.

.

Posté par atelierpompidou à 16:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


27 mars 2010

Des herbes et des ballons.

.

.

.

Des herbes hautes existantes. Des ballons gonflables accrochés à chaque brindille. Couper l'herbe prend une autre signification.

.

.

.

ballon_aplatis

.

.

.

Posté par atelierpompidou à 12:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

26 mars 2010

IMAGINEZ LE SITE

.

.

.

Voici une cartograhie-montage du site existant présenté dans l'état dans lequel il sera lorsque les travaux paysagés seront terminés. Un fond de terrassement précis, puis un enverdissement au gazon anglais. Une mer dans laquelle nagent des ilots conservés de friches en tout genre : gravats, ruines, terres ... (cliquez sur les images pour agrandir)

.

.

.

plan_vegetation_reduit

.

.

.

plan_vegetation_et_legende_reduit

.

.

.

(1) – Fossé existant, barrière visant l’interdiction de l’accès aux véhicules.

(2) – Massif d’herbes hautes conservé. Peut être mélangé à d’autres semences si possible.

(3) – Tas de concassé de bitume transformé en merlon.

(4) – Terrain en construction et situé en dehors de la zone d’intervention. Voir quel sera la nature de sa frontière avec notre site.

(5) – Chemin existant et actuellement utilisé par les poids lourds. Il part des traces existantes de l’ancienne voirie de la gare de marchandises pour rejoindre le futur tracé de l’opération de Nicolas Michelin.

(6) – Mur antibruit en construction. Voir quel sera l’état d’avancement au moment de l’évènement.

(7) – Rampe d’accès actuellement utilisée par la SNCF et conservée dans l’aménagement du site.

(8) – Ruines en béton conservée- A protéger, sécuriser et mettre en valeur pour l’évènement.

(9) – Différents monticules de terre conservés et créant un amphithéâtre naturel en vue de l’installation de la scène.

(10) – Espèce de gazon à planter nécessitant une forte résistance au « piétinement ».

(11) – Pilonne SNCF intégré à l’aménagement.

(12) – Monticule de terre transformé en merlon et semi-planté.

(13) – Conglomérat de traverse de chemin-de-fer, béton et autres gravats. A conserver et recouvrir de terre, également semi-planté.

(14) – Bosquet conservé.

(15) – Ancienne voirie de la gare de marchandises conservée.

(16) – Arbres isolés à conserver.

(17) – Vaste étendue de béton et bitume laissé en état.­

.

.

.

Posté par atelierpompidou à 22:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

24 mars 2010

LE CHANTIER COMMENCE !

.

.

.

Première étape terrassement et enverdisssement du site. Nous avons parcouru notre site en compagnie de Mr Mangeot de l'entreprise DHR Paysage, bombe de peinture en guise de stylo pour tracer à même le sol, le passage des engins. Un travail de précision et de guidage qui, on l'espère, nous conduira à un résultat paysager mélant une terre fraîchement gazonnée dans laquelle surgira des petits ilôt de sauvages friches conservées.

.

.

.

CIMG7831

.

.

.

CIMG7832

.

.

.

CIMG7833

.

.

.

CIMG7792

.

.

.

Posté par atelierpompidou à 13:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

10 mars 2010

Références

.

.

.

ref_A

.

.

.

ref_B

.

.

.

ref_D

.

.

.

refC

.

.

.

Posté par atelierpompidou à 22:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Chantier

.

.

.

DSCF9462

.

.

.

Posté par atelierpompidou à 22:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

09 mars 2010

Texte d'intention

Introduction au projet

a)    Etude du lieu.

Le centre Pompidou fait face à un lieu en friche, dégradé, au cœur de la ville de Metz. La manifestation « Imaginer maintenant la ville de demain », prendra en partie place sur ce site. Au premier abord, celui-ci semble dénué de qualité. Pourtant, et grâce à une étude approfondie, nous sommes parvenus à en dégager de nombreuses qualités intrinsèques. Si il est nécessaire d’aplanir en partie le terrain, et de le pré verdir pour des raisons esthétiques et pratiques, il faudrait toutefois éviter de passer la totalité du lieu au rouleau compresseur. Le site possède en effet de maigres indices de ce qu’il a été, et de petites particularités, qui en font sa singularité.

            1 : l’herbe sauvage a une certaine qualité, c’est le tiers paysage de nos villes, un espace libéré de la main de l’homme. Les photographies du sol nous montrent une biodiversité intéressante. Il n’y a pas rien : mousses, herbes hautes, lichens, galets, sables de couleurs…

            2 : des éléments (arbustes, blockhaus de béton détruit, talus, tas de matériaux divers, pavés au sol ou encore traverses de chemin de fer) peuvent devenir des éléments cruciaux dans l’aménagement du site. Il faut se rattacher à ce qui fait le lieu, même si au premier abord, ces éléments ne semblent présenter aucun intérêt particulier.

En effet, un talus surmonté d’herbes hautes, c’est déjà : une paroi naturelle qui met en valeur le centre Pompidou, le présente de manière originale, singulière, l’assoit dans un paysage. C’est un élément scénographique utile à la manifestation.             

Un bosquet d’arbustes, c’est un micro lieu dans le lieu, un espace de respiration à l’ombre, dans l’étendue vaste et sans qualification environnante.

Des traces de chemins (de goudron, en pavé), c’est la possibilité de les réintégrer dans les cheminements, afin de comprendre l’historique du site, et d’engranger des économies substantielles (réutilisons l’existant).

Un blockhaus en ruine, c’est une curiosité sur le passage, une trace de ce qui a été au potentiel onirique. Une fois sécurisé, planté et nettoyé, ce sera un espace original et de qualité, un jardin palimpseste au cœur du site.

            3 : Le site a quatre façades. De part ses dimensions, (une parcelle rectangulaire), le site est fortement orienté. Les deux grand côtés, par leur banalité (un mur anti son, et des immeubles sans caractères particuliers), portent notre regard sur les deux plus petits côtés, l’un prépondérant, avec pour toile de fond le centre Pompidou, et le sky-line du centre de Metz. Le second offre une ouverture sur le lointain, un horizon, grâce a la légère inclination du site un effet de perspective accentué avec les pylônes métalliques. 

b)    Intentions de projets.

Notre groupe s’est premièrement entendu sur les aspects conceptuels du projet. Il nous a paru crucial, dans le cadre d’une manifestation éphémère sur le thème « imaginer maintenant la ville de demain », d’utiliser des matériaux qui seront réutilisés dans la construction du futur quartier, dans un souci d’économie de moyens et d’écologie. En ce sens, nous voulons architecturer les réseaux : réseaux pédestre, réseaux d’adduction d’eau, d’électricité, drainage… Notre intervention ne doit pas être un élément supplémentaire, mais doit mettre en évidence, mettre en scène les interventions de chacun. Une manifestation de cette importance sur la ville de demain, ne peut pas se résumer à un champ de foire étouffé par les vrombissements des groupes électrogènes. On ne peut poser chacun de manière aléatoire. Un système de réseaux  hors-sol (l’image du centre Pompidou 1) organisera le site en mettant en valeur des perspectives intéressantes, s’adaptera aux éléments que nous souhaitons conserver, afin de créer des lieux dans le lieu. Nous offrirons ainsi une manière originale, économique et éphémère de déambuler dans cette manifestation, spirituellement à cheval sur les Deux Pompidou.

Nous nous sommes fortement intéressés aux cheminements. Ils doivent être de plusieurs ordres : des camions doivent pouvoir s’approcher au plus près de leur site afin de décharger le matériel lié à la construction des plates formes. Ces chemins de dessertes ne seront toutefois pas utilisés par le public. Pour eux, un deuxième ordre de chemins est prévu, avec une obligation : le passage a pied sec (en cas d’intempéries), l’accès aux handicapés, poussettes. Ce réseau sera conçu dans le but de révéler les qualités du site, les percées paysagères et s’organisera de manière pratique (entrée, sortie, parking, toilettes, plateformes). C’est le fil directeur de la scénographie. Un troisième type de réseau, de moindre dimensions, permettra d’utiliser des chemins de traverses, moins accessibles, prolongeant l’idée de friche, espace offert, librement parcouru.

Nous ne faisons pas le pari d’une météo clémente, c’est pourquoi notre intervention doit prendre en compte toutes les éventualités possibles, canicules, orages, qui ne doivent en aucun cas stopper la manifestation. Nos chemins doivent être hors eau, hors poussière. Il conviendra donc quand cela est possible et nécessaire, d’effectuer des opérations de drainages préventifs, fossés, bassins de rétentions, qui outre leur rôle technique, servira également à l’esthétique de notre projet.

Posté par atelierpompidou à 00:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

07 mars 2010

Cartes et images sensibles

.

.

.

Voici quelques nouvelels images et cartes faisant état de l'avancée de notre reflexion sur l'amenagement sur le site.

.

.

.

montage1

.

.

.

montage2

.

.

.

MONTAGE4

.

.

.

TAL014

.

.

.

v_g_talisation1_Pr_sentation1

.

.

.

v_g_talisation2_Pr_sentation2

.

.

.

Posté par atelierpompidou à 14:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

05 mars 2010

Intentions - Paysage

.

.

.

Voici une première image - photomontage - qui rend compte d'une intention générale d'intervention sur le site du Centre Pompidou. Identifier des artefacts paysagers, des "déjà-là" sur le site, puis les mettre en valeur en les intégrant à un cheminement.

.

.

.

blockaus2

.

.

.

prop1_vue1

IMG_5494

prop2_vue

..

.

talusav_copie

.

.

.

talusap

.

.

.

bosqu_e

.

.

.

bosqu_e_copie

.

.

.

Posté par atelierpompidou à 15:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

28 février 2010

Planning du 01 au 07 mars

.

.

.

Equipe contact Maître ouvrage : Contacter M picard avant le 5, pour obtenir documents autocad du site : fait/
Savoir pour le vendrdi 5 qui sont précisement nos partenaires (équipes selectionnés, et les appeller, afin de les mettres au courant brièvement dans un premier temps de nos intentions et du fait que nous travaillons ensembles). établir un listing avec numéros et mail a l'appuie a afficher dans l'espace POmPidou à l'école, pour faciliter notre travail par la suite.

.
Equipe Com : Lundi, mettre en place l'espace POmpidou, afin de pouvoir y afficher ce que nous afficherons....

.
Equipe projet : élaborer une petite stratégie afin d'organiser la journée de travail de vendredi 5, (afin d'éviter de se regarder 2H dans le blanc des yeux à se demander par quoi on commence vendredi)

Jeudi 4, comme maeva l'a rappellée, Réunion a paris avec nicolas michelin, ce serai tout a fait remarquable d'en faire un compte rendu précis en début de journée Vendredi 5, lors de notre séance de Workshop.

(le soir, sorte de soirée 3 écoles au Love Boat....)

Vendredi 5, journée Workshop. L'horaire sera communiqué dans l'espace POMpidou, dans la semaine. But : a la fin de la journée, pouvoir présenter une carte précise des ZAG, zones a garder, ZAV, zones a verdir, ect... ainsi qu'une explicitation graphique de nos intentions de projets... afin de convaincre, et avant le 10, en faire part a madame Picard.

Samedi 6, porte ouverte a l'école d'architecture

.
Rappel : a tous,avait été soumise l'idée de creer une image, de ce que serait le projet pour vous.... a afficher dans l'espace Pompidou, avant la fin de la semaine.. Ce sera une bonne base de travail pour débuter un travail plus concret..

.

.

.

Posté par atelierpompidou à 21:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]