.

.

.

Voici une cartograhie-montage du site existant présenté dans l'état dans lequel il sera lorsque les travaux paysagés seront terminés. Un fond de terrassement précis, puis un enverdissement au gazon anglais. Une mer dans laquelle nagent des ilots conservés de friches en tout genre : gravats, ruines, terres ... (cliquez sur les images pour agrandir)

.

.

.

plan_vegetation_reduit

.

.

.

plan_vegetation_et_legende_reduit

.

.

.

(1) – Fossé existant, barrière visant l’interdiction de l’accès aux véhicules.

(2) – Massif d’herbes hautes conservé. Peut être mélangé à d’autres semences si possible.

(3) – Tas de concassé de bitume transformé en merlon.

(4) – Terrain en construction et situé en dehors de la zone d’intervention. Voir quel sera la nature de sa frontière avec notre site.

(5) – Chemin existant et actuellement utilisé par les poids lourds. Il part des traces existantes de l’ancienne voirie de la gare de marchandises pour rejoindre le futur tracé de l’opération de Nicolas Michelin.

(6) – Mur antibruit en construction. Voir quel sera l’état d’avancement au moment de l’évènement.

(7) – Rampe d’accès actuellement utilisée par la SNCF et conservée dans l’aménagement du site.

(8) – Ruines en béton conservée- A protéger, sécuriser et mettre en valeur pour l’évènement.

(9) – Différents monticules de terre conservés et créant un amphithéâtre naturel en vue de l’installation de la scène.

(10) – Espèce de gazon à planter nécessitant une forte résistance au « piétinement ».

(11) – Pilonne SNCF intégré à l’aménagement.

(12) – Monticule de terre transformé en merlon et semi-planté.

(13) – Conglomérat de traverse de chemin-de-fer, béton et autres gravats. A conserver et recouvrir de terre, également semi-planté.

(14) – Bosquet conservé.

(15) – Ancienne voirie de la gare de marchandises conservée.

(16) – Arbres isolés à conserver.

(17) – Vaste étendue de béton et bitume laissé en état.­

.

.

.